sophrologie pour les adolescents

Bonjour à tous, aujourd'hui, je vais vous raconter un bout de mon histoire pour vous expliquer ce qui m'a amener à travailler avec les Adolescents et pourquoi j'aime cela.

Lorsque j'étais encore au primaire, j'aimais beaucoup l'école, les copains, les copines, les jeux à la récréation, apprendre, passer au tableau, lever la main pour donner les réponses... Puis, est venu le temps du passage en 6e. J'ai toujours eu de bonnes notes et pourtant le collège me stressait comme jamais! Je n'étais plus tout à fait la même fille, je n'osais plus vraiment parler aux garçons, poser des questions, donner mon avis... j'avais peur du jugement des autres, peur de me tromper (qu'aurait-il pu m'arriver?), biensur je me trouvais tous les défauts du monde, je me comparais sans cesses aux autres filles de ma classe, je n'avais pas confiance en moi, (j'étais pourtant très bien entourée à la maison )et puis, je SOMATISAIS !!!

Chaque jour, j'étais malade, le stress conditionnait ma vie, mes faits et gestes... Tous les examens me stressaient énormément! et cela a continué des années...

À cette époque, je rêvais de pouvoir vivre autrement, et lorsque j'ai connue la sophrologie , je me suis dit que j'aurais grandement apprécié de pouvoir la pratiquer à l'époque du collège! Tant de choses auraient étaient différentes.

C'est pourquoi, je souhaitais accompagner les enfants par la sophrologie, et petit à petit,je me suis retrouvée avec de nombreuses demandes pour des adolescents, ce qui m'a renvoyé à mon vécu, et je me suis rendu compte qu'il y a un réel besoin, que des cas comme le mien ( et souvent même pire!) n'étaient pas isolés. Et quand je m'aperçois du bénéfice et des résultats auprès de ce publics, je me dis que vraiment j'ai envie d'aider le maximum d'entre eux et grâce à mon expérience personnelle, je peux leur apporter quelque chose d'utile pour la vie ! Ils n'ont pas d' priori, ils apprécient en générale les séances et peuvent trouver assez rapidement des changements. Le retour positif que j'ai des parents, m'encourage à développer cet accompagement.

Si autour de vous, vous connaissez des enfants ou des ados en attente ou avec une problématique( mal être, somatisations, stress, émotions, manque de confiance...), n'hésitez pas à leur parler de la sophrologie, cela peut leur Procurer une aide immense.

Bien à vous .

Aurélie

Retour à l'accueil