" Que faut-il pour former un enfant ? L'éloigner des mauvais exemples. "
Citation de Joseph de Maistre

L'enfant est nature, ne dit-on pas "la vérité sort de la bouche des enfants", en sophrologie nous cherchons à retrouver ce naturel, cette spontanéité, ce regard nouveau sur les événements, sur les objets (le regard phénoménologique). Cet élan de joie et de bonheur que nous perdons pour la plupart en grandissant et ce dès l'adolescence si ce n'est plus tôt, de par notre éducation, les parents, l’école, la société, tout ce qui crée des croyances, des conditionnements qui nous empêchent de rester dans ce naturel.

C'est pour cette raison, qu'il peut être très intéressant de travailler la sophrologie avec des enfants en prévention, afin de leur permettre de rester eux-mêmes, de s'écouter , d'évacuer leurs tensions, dire ce qu'ils pensent, cultiver leur confiance en soi, l'estime de soi, leur apprendre à trouver ressource en eux ... toutes ces choses qui peuvent amener à un tel épanouissement dans une vie, alors pourquoi ne pas les mettre sur le chemin avant que tout n’ aille mal, ils auront des outils pour la vie.

Et puis il n'y a pas que les adultes qui ont des soucis, bien souvent nous sous-estimons la douleur ou le stress des enfants, nous minimisons ce qu'ils disent, pensant qu'ils exagèrent et pourtant c'est bien ce qu'ils ressentent, voilà pourquoi beaucoup d'enfants aujourd’hui ne s'expriment pas, gardent leur mal pour eux, de peur que les adultes en rient, minimisent ou disent que ce n'est pas important... Aujourd’hui avec les divorces, déménagement, la perte d'un être cher, les moqueries à l'école, un parent qui ne s'occupe pas de l'enfant, et bien d'autres maux les enfants connaissent de vrais tiraillements internes.

Avec le sophrologue ils se sentiront écoutés, sans jugement, à juste titre et compris, ils pourront ainsi surmonter leurs peurs, leurs angoisses, leur tristesse...

Il pourra parler librement de ses sensations, ses émotions, et une chose importante et qui diffère du ressenti en société il ne craindra pas l’échec, car il n’y a rien à réussir en sophrologie, il y a juste à faire et c'est l'expérience qui importe . Il faut leur apprendre à se laisser le droit à l’erreur.

Le monde des enfants est fabuleux, ils sont pleins d'imagination, le réel et l'imaginaire sont très liés, ils ne font presque pas la différence, (tel est le fonctionnement de notre cerveau à l'origine) c'est pourquoi les exercices de sophronisations, avec des visualisations, des histoires, auront de grandes portées auprès des plus jeunes. Toujours en travaillant la respiration, l’écoute du corps, les visualisations, la concentration, exercices plus ludiques (à la manière d’un jeu pour capter leur attention et attiré leur intérêt), adapté à chacun, des outils que l'enfant peut réutiliser à la maison, à l'école, au quotidien dès qu’il ressentira le besoin. (Après une dispute avec la fratrie par exemple)

La sophrologie Travaille et améliore :

  • agressivité
  • apathie
  • problème de poids
  • communication
  • suractivité
  • disparition des phobies scolaires
  • insomnie
  • anxiété
  • tics….
  • Problème d’apprentissage, difficulté d’attention, concentration, mémoire…

L'enfant, c'est de la gaieté sainte et du bonheur sacré.

Victor Hugo

Rendons-leur leur innocence

Rendons-leur leur innocence

Retour à l'accueil